Catégorie : Philosophie et histoire

Lumières et réactions sur Le Moyne d’Iberville (1706-2006)

LUMIÈRES ET RÉACTIONS SUR LE MOYNE D’IBERVILLE (1706-2006)
Étude historique et polémique, revue Égards XI et XII, Montréal, 2006

« Bourget trouve les accents de Léon Bloy pour dénoncer le «désossement de l’histoire» auquel se livreraient les vulgarisateurs. S’en prenant aux «inepties» de ces derniers à propos de la violence et de la cupidité présumées de d’Iberville, Bourget rétablit les faits en contextualisant les lois de la guerre en Nouvelle-France, ainsi que le système de financement et d’armement des vaisseaux au temps d’Iberville. Abstraction faite du ton pamphlétaire adopté par Bourget, on ne peut qu’apprécier sa connaissance de l’archive et de l’époque. Il nous rappelle qu’on n’aborde pas un personnage d’ancien régime comme une vedette ou un homme politique contemporains.»
Bernard Andrès, « Pierre Le Moyne d’Iberville (1706-2006) : trois siècles à hue et à dia», Les Cahiers des dix, n° 60, 2006, p. 79-101

Acheter sur le site de la revue Égards : Acheter Égards en ligne (numéros XI et XII)

Disponible intégralement en format PDF, sous licence CC :
Lumières et réactions sur Le Moyne d’Iberville (1706-2006) Partie I
Lumières et réactions sur Le Moyne d’Iberville (1706-2006) Partie II

Ou via le site d’Égards, avec une intro : Lumières et réactions sur Le Moyne D’Iberville

Lumières et réactions sur Le Moyne D’Iberville de Claude Marc Bourget est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 2.5 Canada.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.claudemarcbourget.com/contact.html.

 


De la décréation du monde / entretiens

DE LA DÉCRÉATION DU MONDE
Cinq entretiens avec Jean Renaud
CLAUDE MARC BOURGET

BEFFROI, Québec, 1994 / Collection Entretiens inactuels

106 pages

« (…) entre autres talents méconnus, Jean Renaud et Claude Marc Bourget, les plus grandes plumes vivantes au Québec, qui surclassent largement bien de nos écrivaillons radicaux-nationaux et dont la presse gaucho-révisionniste ne parle bien sûr jamais : on a mieux à faire au Quebec, que de s’occuper de ses génies, surtout s’ils ont le malheur d’être catholiques et antiprogressistes. »  –   Maurice G. Dantec

American Black Box Le Théâtre des opérations – Tome 3, ALBIN MICHEL

Document disponible à la Bibliothèque et archives nationales du Québec (IRIS)