06/08/12   REVIEW   
JAZZ TIMES, USA,
by Susan Frances

PILGRIM OF THE STRINGS

Pilgrim of the Strings, the new recording from acoustic guitarist Jean-Pierre Chassé is a lush embroidery of ambient soundscapes tooled in penetrating improvisations, protracting arpeggios and melodic fractals. The Montreal native teamed up with classical pianist Claude Marc Bourget who produced the recording while mixed and mastered by Jacques Laurin. A synthesis of flamenco, bossa nova and ambient jazz, Pilgrim of the Strings soars with a nimble imagination reflective of vintage Django Reinhardt and the melodic sensibilties of Paco.

The soft, angelic sonorous of « Passage To Europe » contrasts the rattling chords swagging « Lo Mas Importante es Vivir.» The elegant flamenco wings of « The Other Side of Eyes » move with a dancer’s instinct switching to the taut arpeggios of « Narmada Ka Pani » highlighting sizzling, erotic chord rotations which are embellished by Turkish accents. The gentle acoustic twirls and spinning riffs of « Pas a Pas » complement the whispery tendrils of « Ishindenshinun » ascending and descending along the melodic scale creating a storytelling voicing in the chord expressions creased by a Spanish flare. The graceful gait of the chord scheme along « Los Ultimos Pajaros » is propelled by sprinting chord patterns and sleek improvisations that retract and soar trajecting intermittantly. The bossa nova stylizing of « Atoll das Rocas » changes to a bop-inspired rhythm in « Bop’s Memories » reminiscent of the gypsy tones of Django Reinhardt and the bluesy entwines of Richard Hart.

Jean-Pierre Chassé is a one of kind guitarist. His sense of melodic phrasing and timing for penetrative improvisations puts him in the ilk of Paco. His tracks weave into each other without disruption moving with the ease of the Alps flowing across the borders of Frances, Switzerland and Italy. Motivated by passion, Pilgrim of the Strings gives definition to ambient jazz with comfy atmospherics that allude to evenings cruising along the Mediterranean. (JazzTimes) / Read the review by Susan Frances.

PILGRIM OF THE STRINGS

20/05/12   REVIEW, par Nicolas Pelletier
BLOGUE EN MUSIQUE, Québec

LE VIRTUOSE JEAN-PIERRE CHASSÉ SE DISTINGUE

Trop souvent, les musiciens comme le guitariste Jean-Pierre Chassé passent inaperçus. La musique qu’ils émettent n’est simplement pas assez sexy, pas assez pop, pas assez prévisible pour que le grand public s’y intéresse. Les médias aussi, nous avons notre part de responsabilité dans ce manque de visibilité. Exposer des talents tels celui de Jean-Pierre Chassé ne “rapporte” pas autant qu’un (autre) potin sur une chanteuse R’n’b qui dévoile un peu plus de poitrine que le mois dernier.

Je vous invite ce matin à prendre une pause de tout cela et de prendre le temps d’apprécier la superbe musique de ce guitariste extraordinaire qu’est Jean-Pierre Chassé. Aussi habile dans un style classique contemporain que le flamenco ou le tango (Los mass importante es vivir), ce Montréalais de 56 ans n’a rien à envier aux Steve Howe (Yes) de ce monde. Son style varie entre jazz et classique et est teinté de plusieurs influences. On pourrait dire qu’il se cherche. On pourrait aussi dire qu’il se distingue.Alors qu’aujourd’hui, il est si facile de programmer des échantillonnages pour monter un groove accrocheur, on oublie trop vite qu’il doit exister des virtuoses instrumentaux pour créer des passages dignes d’être repris. Le nouveau disque de Chassé est bien plus que des passages, c’est un superbe recueil de neuf pièces instrumentales qui font vibrer la guitare classique de façon spectaculaire. Chassé peut jouer la carte de la virtuosité technique puis celui de la sensibilité dans le phrasé suivant. Comme tout grand musicien, Jean-Pierre Chassé sait laisser sonner chaque note. Il comprend le rôle de chacune: sur The Other Side of Eyes, la mélodie est en avant-plan, solide, alors que des fioritures passent leur chemin plus loin derrière, à un autre niveau.

Oui, vraiment, Jean-Pierre Chassé est un musicien d’un autre niveau. Les mélomanes ouverts aux styles musicaux les plus variés sauront le reconnaître dès les premiers instants.

(Blogue en musique) / Lire la critique par Nicolas Pelletier.

PILGRIM OF THE STRINGS