Tim McMorris - C'est une belle journée

Catégorie : Chanson

Dernier titre en chanson / La très beauté (EP)

La très beauté (EP)
3 poèmes de Benoit Miller

LA TRÈS BEAUTÉ 4:09
MARIE 4: 56
NOVEMBRE 4: 06

Disponible sur toutes les plates-formes.

Claude Marc Bourget chante ici avec sérénité 3 poèmes du poète et essayiste catholique Benoît Miller. Des poèmes inspirés, à la fois simples et précieux, modernes et pourtant enracinés dans la tradition, la nature et la beauté des choses, enluminés de douces métaphores et de tendres images. Bourget a su apporter à ces textes, par sa voix et sa musique, ce qu’il fallait de couleurs, de liberté et de tact pour nous séduire sans détour, peu importe notre rapport à la foi et à la riche symbolique chrétienne.


Bourget chante La lettre, Blanche, Silence (EP)

Bourget chante La lettre, Blanche, Silence (EP).
3 chansons tirées de l’opéra-tango « La bibliothèque interdite » de Denis Plante

La lettre
Blanche
Silence

 Disponible sur toutes les plates-formes.

Claude Marc Bourget, après avoir chanté ses propres textes et musiques avec Les amants de l’ombre, s’attaque à 3 bijoux ciselés par Denis Plante (Tango Boréal), dans le cadre de son opéra-tango « La bibliothèque interdite», qui a tenu l’affiche avec succès ces dernières années, sous forme théâtrale, aux quatre coins du Québec. Claude Marc Bourget, qui signe les arrangements en plus de toutes les parties instrumentales, notamment à ses claviers, donne une interprétation très personnelle, libre et moderne de trois chansons issues de cette œuvre aux contours tragiques et de portée universelle : La lettre, où la triste douceur annonce le drame, Blanche, où le confinement est combattu par un délire d’amour et de mort, et Silence, où l’absurdité de l’enfermement et de la solitude conduit au cri tragique, final. D’aucuns verront en ces soliloques à fort élan théâtral un écho des événements récents et planétaires de notre temps, mais aussi un rappel du prix à payer pour la liberté, qui est souvent sont contraire, la mise au banc, c’est-à-dire l’isolement et le …silence.


Il voudrait tant, version d’automne (single)

BOURGET / Il voudrait tant, version d’automne
Théâtre II

Disponible sur toutes les plates-formes.

J’ai le plaisir d’offrir une nouvelle interprétation de «Il voudrait tant», une chanson initialement présente sur mon album Les amants de l’ombre et dont j’ai co-signé le texte avec la romancière et essayiste Sarah Vajda. Cette nouvelle version, dite version d’automne, fait plus de 11 minutes. Durée inhabituelle pour une musique inhabituelle, sur un texte inhabituel. Voyageurs pressés et amateurs de chansons fast food s’abstenir. La pochette indique également Théâtre II, qui donne un indice sur le parti pris tragique de cette interprétation.

 

Livret


Critique et entretien / Les Amants de l’ombre

« Un moment de grâce »

«Six chansons qui demandent à être découvertes… avec mille et une tendresses». «Les amants de l’ombre, un disque sur lequel on retrouve six chansons qui demandent une attention, un moment de grâce lors de l’écoute. » Raymond Desmarteau, Radio-Canada International


Voir article complet sur Radio-Canada International.

 

 

Audio : Écoutez l’entretien de Bourget
avec Raymond Desmarteau sur l’album Les Amants de l’ombre.

Écoutez l’album. Disponibles sur toutes plates-formes numériques en tous pays,

Livret


Les amants de l’ombre (Album)

BOURGET, LES AMANTS DE L’OMBRE
Chansons d’amour, de vie et de mort

VOICI POURQUOI 7:19
COMME ON AIME 6:42
LES AMANTS DE L’OMBRE 8:10
IL VOUDRAIT TANT 7:57
JE ME DEMANDE 9:04
ARRÊTEZ 10:50

Disponibles sur toutes plates-formes numériques en tous pays,

Paroles de Claude Marc Bourget, sauf “Il voudrait tant”, par Sarah Vajda et Claude Marc Bourget

Musique, voix, piano, claviers, prises de son, programmation instrumentale et arrangements par Claude Marc Bourget
Mixage par Carl Talbot (Productions Musicom)
℗ Produit © Claude Marc Bourget
Distribué par Amplitude

Claude Marc Bourget, compositeur et pianiste, mais aussi écrivain, prend ici le parti de la chanson française, où se croisent et s’expriment chacun de ses talents, composition, piano et poésie, dans un univers à la fois sombre et lumineux, classique et moderne, qui ne peut laisser indifférent. L’interprétation poétique et sensible, les arrangements à la fois purs et savants, les textes forts, d’amour et de mort, nous entraînent dans un voyage de haut vol, étonnant d’expression, inédit.

Livret

Relations de presse
Communications Lise Raymond
info@clraymond.com